1. Guide vendeur
  2. Mandat de vente
  3. Mandat de vente simple : fonctionnement et spécificités

Mandat de vente simple : fonctionnement et spécificités

Signer un mandat de vente est un passage obligé pour faire appel à une agence immobilière pour une transaction. Les agences immobilières préfèrent souvent proposer des mandats exclusifs pour s’assurer de façon quasiment certaine la commission immobilière du bien. Pourtant, le mandat simple est une solution très avantageuse pour les propriétaires. Cet article vous aidera à en savoir un peu plus sur ce type de mandat d’agence souple et arrangeant.

Qu’est-ce qu’un mandat de vente simple ?

Une forme de mandat immobilier particulière

Pour vendre un logement avec l’aide d’un agent immobilier il est obligatoire de signer un mandat de vente. C’est par ce document que l’agent peut vendre un bien immobilier au nom de son propriétaire.

Mais avant de signer ce document, vous devez choisir sa forme. Il en existe deux principales qui sont le mandat exclusif ou le mandat sans clause d’exclusivité (communément appelé mandat simple).

Que vous choisissiez l’un ou l’autre de ces types de mandat, le document doit obligatoirement être signé par les deux parties avant la mise en vente du bien sur le marché. Il encadre la prestation de service de l’agent. De ce fait un certain nombre d’informations doivent y figurer. Parmi ces informations on retrouve les références de l’agent, l’identité du propriétaire, le prix de vente, les frais d’agence…

Des conditions souples

Un mandat de vente sans exclusivité vous autorise à passer par différentes agences immobilières pour vendre votre bien. En d’autres termes, signer un mandat simple avec une agence immobilière ne vous empêche pas de mettre votre bien à vendre dans une autre agence. Si vous traitez avec plusieurs agences immobilières, seule l’agence qui aura réussi à concrétiser la vente recevra les frais d’agence.

De même, vous avez le droit de vendre votre bien par vos propres moyens. Vous pouvez utiliser des sites de particulier à particulier ou en le vendant à une de vos connaissances. Dans ce cas, aucune commission ne sera due. En effet, c’est vous qui aurez réussi à concrétiser la vente et non l’agent mandaté.

Pourquoi choisir le mandat simple ?

Les avantages du mandat simple sont nombreux. Il permet au propriétaire d’être serein dans la vente de son logement pour plusieurs raisons :

Multiplication des chances de vendre son logement

Le mandat simple ne vous limite pas à faire appel à une unique agence. De ce fait vous pouvez traiter avec le nombre d’agences immobilières différentes que vous souhaitez. Vous pouvez même avoir recours à des solutions immobilières innovantes comme celle que vous propose Liberkeys.

Le mandat de vente autorise la vente directe. Cela veut dire que vous pouvez publier vous-même votre annonce sur des plateformes spécialisées dans la vente entre particuliers sur Internet ou sur papier. Le but pour vous est d’optimiser votre projet de vente en réalisant une transaction sans commission immobilière. En effet, une vente directe n’implique pas de frais d’agence. De même, vous avez le droit de vendre votre logement à un membre de votre famille ou à une connaissance.

De ce fait, en ayant recours à un mandat de vente simple, vous multipliez les canaux de diffusion de votre annonce immobilière. Vous pouvez ainsi toucher un très grand nombre d’acquéreurs potentiels.

Utilisation d’un type de mandat très souple

Le plus grand intérêt d’un mandat simple pour les propriétaires est donc sa souplesse. Vous n’êtes pas bloqué pour la durée de votre mandat avec une solution unique qui ne vous convient pas. Et cet avantage peut s’avérer indéniable quand on remarque que les mandats immobiliers sont généralement signés pour une durée de 3 mois tacitement reconductible. Être bloqué 3 mois avec une solution immobilière exclusive qui ne vous convient pas et ne permet pas à votre bien de trouver preneur peut être réellement problématique et vite devenir un vrai gouffre financier.

A noter que les conditions pour une résiliation d'un mandat de vente simple sont les mêmes que pour les autres types de mandat.

Sur quels points faut-il être vigilant ?

Les propriétaires plébiscitent souvent le mandat de vente simple pour sa souplesse. Il ne faut pour autant pas oublier de prendre en compte tous ses aspects, et surtout les négatifs, pour réussir à optimiser au mieux son projet de vente.

Des agents souvent moins motivés

Du fait de la flexibilité de ce type de mandat, rien ne garantit au professionnel immobilier que vous mandatez que ce sera lui qui réalisera la vente de votre logement et touchera la commission. En effet, un confrère peut s’en charger ou vous-même par le biais de sites d’annonces entre particuliers. De ce fait, rien ne sécurise sa commission. Il peut donc s’avérer moins motivé et impliqué dans la vente de votre logement qu’avec un mandat exclusif où il serait quasiment sûr de toucher les honoraires prévus.

A noter les solutions en ligne comme Liberkeys utilisent des mandats simples mais nous rémunérons nos agents à la satisfaction client et non à la commission. En passant par notre agence vous serez donc sûr de la motivation de nos agents. C’est donc un bon moyen d’allier agent motivé et processus souple.

Un bien qui peut perdre en attractivité

En multipliant les annonces sur tous les canaux immobiliers existant pour la diffuser au plus grand nombre, restez néanmoins vigilant. En effet une annonce vue partout peut donner à l’acquéreur potentiel l’impression que votre bien est difficile à vendre. Il aura alors une impression négative sur votre bien.

Plutôt que de profiter de la souplesse du mandat sans exclusivité pour publier votre annonce dans toutes les agences et sur tous les sites internet immobiliers, préférez sélectionner plusieurs modes de diffusion complémentaires. Vous pourrez couvrir une grande partie des gens à la recherche d’un logement sans pour autant étouffer la demande.

Une réglementation à connaître

Attention, si le mandat sans exclusivité semble souvent extrêmement souple, il est néanmoins très réglementé.

Sachez que le mandat simple n’autorise la vente directe que si le bien n’a pas été découvert par une agence. Si vous cherchez à contourner cette réglementation pour ne pas payer de commission, vous encourez donc des pénalités, en plus de devoir vous acquitter des frais.

Dans le cas où vous vendriez en direct, vous devez divulguer le nom de l’acquéreur à toutes les agences avec lesquelles vous possédez un mandat simple. Les agents vont alors vérifier que le particulier n’a pas visité le bien avec eux en regardant tous les bons de visite. En effet, à chaque visite avec une agence, l’acheteur potentiel doit signer un bon de visite. Il interdit la vente directe dans un délai souvent plus grand que celui du mandat simple. Ainsi, l’interdiction de vente directe peut aller jusqu’à 24 mois, même dans le cas où votre mandat ne dure que 3 mois. En cas de non respect de ces conditions, vous devrez payer les frais d’agence.