1. Guide vendeur
  2. Mandat de vente
  3. Le mandat de vente semi-exclusif

Le mandat de vente semi-exclusif

Agissant comme un véritable compromis entre mandat exclusif et mandat simple, le mandat de vente semi-exclusif est souvent très apprécié des propriétaires. Il permet de combiner une haute qualité de service avec une grande souplesse de vente. Malgré tous ces avantages, le mandat semi-exclusif conserve des points sur lesquels vous vous devez d’être vigilant si vous souhaitez en signer pour la vente de votre logement.

Qu’est-ce qu’un mandat semi-exclusif ?

Le mandat de vente : une obligation en immobilier

Quand on décide de vendre son logement en passant par une agence, le mandat de vente est une étape obligatoire. Impossible pour l’agent de débuter son travail de vente sans ce document ! Le mandat de vente est un accord bilatéral entre le propriétaire du logement et son agent immobilier. Il permet de formaliser le service rendu par l’agent. De ce fait, il doit contenir un certain nombre d’informations obligatoires. Le mandat comprend notamment l’identité du propriétaire, les références de l’agent, le prix du bien, les frais d’agence…

Une forme de mandat à mi-chemin entre mandat simple et exclusif

A l’origine, il existait seulement deux types de mandats complètement opposés pour formaliser la relation entre propriétaire et agent immobilier : le mandat simple et le mandat exclusif.

Le mandat simple permet de faire appel à autant d’agences que l’on veut pour vendre son bien. On peut aussi vendre son bien directement de particulier à particulier. C’est donc une forme de mandat totalement souple et celle que nous avons choisie chez Liberkeys. Elle permet au vendeur de faire appel à toutes les techniques qu’il souhaite pour vendre son bien.

A l’inverse, le mandat exclusif n’autorise le propriétaire qu’à passer par une seule agence pour vendre son bien : celle avec laquelle il signe son mandat. L’agence a donc le monopole sur la vente du logement pendant toute la durée du mandat, vente directe et passage par d’autres agences étant prohibés.

Le fossé entre ces deux types de mandats étant très large, le mandat semi-exclusif est apparu pour servir de compromis. En signant un mandat semi-exclusif, vous vous engagez à ne faire appel qu’à une seule agence immobilière pour vendre votre bien. En revanche, vous avez le droit d’avoir recours à la vente directe de votre logement. Vous ne payez aucun honoraire à l’agence si vous vendez votre bien en direct (sauf si une clause du mandat prévoit une commission réduite dans ce cas).

Pourquoi opter pour le mandat de vente semi-exclusif ?

Pour avoir une haute qualité de service…

Comme le mandat exclusif, le mandat de vente semi-exclusif n’autorise le propriétaire qu’à faire appel à une seule et unique agence immobilière pour vendre son bien.

Ce caractère d’exclusivité est un réel atout pour le vendeur car elle se traduit généralement par une plus grande motivation de l’agent. Étant le seul professionnel à proposer ce bien à la vente, la probabilité qu’il touche la commission est très forte. Il va donc s’impliquer au maximum pour vendre votre bien rapidement et au meilleur prix.

…Tout en conservant une certaine souplesse…

Si le mandat exclusif est connu pour booster la motivation des agents, ses conditions sont en revanche extrêmement restrictives. Elles peuvent donc être dangereuses en cas de mésentente avec l’agent.

Avec le mandat de vente semi-exclusif, vous conservez une certaine souplesse puisque vous pouvez vendre votre bien en direct. Cela signifie que vous avez le droit de publier votre annonce sur tous les sites immobiliers de particuliers à particuliers. Des milliers de personnes regardent ces sites chaque jour. Vous pouvez donc continuer à faire avancer le processus de vente même si vous n’êtes pas satisfait de l’agent immobilier que vous avez mandaté.

Le mandat semi-exclusif vous permet donc une bien plus grande diversité des canaux de diffusion de votre annonce immobilière.

…Et en se gardant la possibilité de faire de jolies économies

Les frais d’agence immobilières sont en moyenne compris entre 3 et 8% du prix de vente d’un bien immobilier. Si vous parvenez à vendre votre logement en direct, vous réaliserez donc une économie très importante : jusqu’à 24 000€ pour un bien estimé à 300 000€. A noter que c’est d’ailleurs généralement au propriétaire de s’acquitter des frais d’agence.

En savoir plus sur le paiement des frais d’agence

Quelles difficultés avec un mandat semi-exclusif ?

Un mandat relativement contraignant

Si le mandat semi-exclusif autorise la vente directe de votre bien, vous n’avez néanmoins pas le droit de faire appel à l’expertise d’un autre professionnel de l’immobilier pendant toute la durée du mandat. Et les mandats de vente immobilière sont généralement de 3 mois avec tacite reconduction pendant 1 an. Si vous n’êtes pas satisfait du service que vous fournit votre agent immobilier, votre vente immobilière peut donc être bloquée pendant plusieurs mois sans aucun recours.

Si la vente en direct constitue une belle opportunité pour les propriétaires, notamment pour faire des économies, elle ne remplace en rien les conseils d’un réel professionnel de l’immobilier.

Attention aux modalités de vente directe

Le mandat de vente semi-exclusif autorise la vente entre particuliers. Mais comme avec un mandat simple, il y a certaines règles à respecter pour qu’une vente soit considérée comme directe.

L’acheteur ne doit pas avoir eu connaissance de votre logement par le biais de l’agence que vous avez mandatée. Pour le savoir, votre agence immobilière est en droit de vous demander l’identité de l’acheteur de votre bien immobilier. La vérification est ensuite très simple : il suffit à l’agent de vérifier tous les bons de visite de votre bien. En effet, à chaque visite d’un bien immobilier, l’agence fait signer au visiteur un bon de visite. Au dos de ce bon est inscrit la durée pendant laquelle la vente directe est interdite avec ce visiteur. Attention à bien savoir que l’interdiction court souvent sur un laps de temps supérieur à celui de votre mandat. L’interdiction de vente directe dure en général entre 12 et 15 mois (et peut même aller jusqu’à 24 mois). Un mandat de vente est cependant le plus souvent de 3 mois reconductibles.

Dans ce cas, même après la fin de votre mandat, l’agence peut vous réclamer des frais d’agence si vous vendez votre logement en direct à quelqu’un l’ayant visité avec elle.