Frais d'agence en France et à Paris

Les frais d’agence sont souvent sous-estimés lors des transactions immobilières en France. Pourtant, ils représentent un budget conséquent. C’est en général plus de 20 000€ pour un bien au prix de vente de 300 000€. De quoi créer de vraies surprises si on ne les a pas suffisamment pris en compte.

Les frais d’agence en France varient d’une agence à l’autre et souvent d’une ville à l’autre. Il est donc difficile de s’y retrouver. C’est pourquoi nous vous avons concocté un petit décryptage des tendances en terme de commission immobilière dans l’hexagone.

Les frais d’agence en France

Un coût moyen qui reste élevé…

Les frais d’agence en France s’élèvent en moyenne à 5,4% du prix de vente selon une étude HomePilot réalisée en 2018. En d’autres termes, pour un bien vendu 300 000 euros, les français déboursent en moyenne 16 200 euros en commission d’agence. Evidemment, ces frais peuvent varier grandement d’une ville ou d’un quartier à un autre. Ils sont en général compris entre 3 et 10% du prix d’un bien immobilier.

Sans surprise, Paris se classe parmi les premières villes françaises en matière des frais immobiliers les plus élevés. Mais la ville la plus chère est Nice, avec des frais d’agence moyens de 5,8% du prix de vente. Ils sont donc 1 200 euros plus cher que la moyenne française pour un bien à 300 000€.

Au contraire, Lyon s’impose comme l’une des villes françaises les moins chères en matière de commission immobilière. Les frais y représentent 4,8% du prix de vente. C’est donc 1 800 euros de moins que la moyenne française pour un bien à 300 000 euros. Avec une moyenne de 5%, les frais d’agence d’Aix en Provence sont également plus modérés.

… Avec une tendance similaire dans la capitale

A Paris, les frais d’agence font partis des plus élevés de France avec des tarifs d’environ 5,5% du prix de vente. Pour un logement à vendre à 300 000 €, les frais d’agence s’élèvent donc à 16 500€ en moyenne.

Les disparités de tarification entre les agences sont grandes. Les moyennes par arrondissement vont de 5% à 6% pour les arrondissements les plus chers.

Ainsi, vous paierez en moyenne 3 000€ de moins de frais d’agence dans le 11ème arrondissement de la capitale que dans les 2ème et 3ème pour une transaction à 300 000€.

Mais au sein même d’un même arrondissement ou d’un même quartier on peut également observer des écarts très importants d’honoraires.

Comme partout ailleurs, il est donc indispensable de faire le bon choix lorsque l’on passe par une agence immobilière pour obtenir un service de qualité sans y consacrer un budget trop conséquent.

Un prix fixé par les agences

D’une manière générale, les agences immobilières continuent à fonctionner avec des frais sous forme de pourcentage dégressif en fonction du montant de la transaction. Pour autant, près de 20% des agences optent désormais pour une tarification fixe et égale pour toutes les transactions, quels que soient leurs montants.

Comment expliquer ces différences de frais ?

Face aux différences de frais d’une agence à une autre en France, il est souvent difficile de choisir une agence immobilière. Les frais divergent d’une agence à l’autre dans une même ville, un même quartier voire même parfois dans deux agences du même réseau.

La forme de l’agence peut expliquer certaines différences

On observe parfois une nette différence entre les frais d’agence en France selon la structure de l’agence. Les réseaux d’agence pratiquent en moyenne des frais plus élevés. Cela peut s’expliquer par la pratique fréquente des mandats exclusifs qui demandent un travail plus poussé. A noter cependant qu’on peut parfois observer des différences assez importantes d’honoraires entre deux agences du même réseau, notamment en région parisienne.

Les mandataires immobiliers sont généralement moins chers que le reste des agents immobiliers. Il faudra débourser en moyenne 5,2% du prix de vente contre 5,4% avec un agent immobilier classique.

En revanche la variation des frais d’une agence à une autre ne peut pas s’expliquer par le type de bien vendu. Les agences spécialisées dans les biens d’exception pratiquent en moyenne des frais similaires à ceux des agences qui vendent des biens plus ordinaires.

Qu’en pensent les français ?

Les français sont globalement satisfaits des services rendus par les agences immobilières qu’ils mandatent. Leur insatisfaction concerne surtout les frais pratiqués. En effet, ils accusent les agences de facturer des commissions trop élevés par rapport au service rendu. Autre point d’insatisfaction : les agences ne sont pas assez transparentes sur la tarification appliquée pour eux.

Globalement, les agences immobilières sont d’ailleurs de mauvaises élèves en matière de transparence et de clarté de l’information. Depuis un arrêté du 10 janvier 2017, la loi oblige les agences à mentionner de façon claire et lisible le montant de leurs frais, soit en vitrine soit à l’entrée de l’agence. Et cette règle s’applique également pour les sites internet immobiliers où les honoraires doivent être accessibles en moins de deux clics. Pourtant dans les faits, plus de 2 agences sur 5 n’appliquent pas cette règle. Et le chiffre augmente à Paris où la moitié des agences ne présentent pas leurs honoraires de façon évidente.

Si les français trouvent les frais d’agence trop chers en France, rien ne les empêche de les négocier pour les faire diminuer. En effet la législation n’interdit aucunement leur négociation. C’est d’ailleurs une pratique courante et acceptée dans le métier.

Quelles évolutions pour les frais immobiliers ?

Depuis quelques années, les frais d’agence sont chaque année en légère baisse en France.

Cette baisse s’explique principalement par le ras-le-bol des français qui jugent les honoraires trop hauts. Mais cette tendance s’explique aussi par l’arrivée de nouveaux types d’acteurs immobiliers qui renversent le marché traditionnel.

En effet des solutions immobilières en ligne se développent de plus en plus. Elles permettent aux vendeurs de bénéficier d’un service professionnel de qualité pour un coût jusqu’à 10 fois inférieur au coût observé dans les réseaux d’agences traditionnelles. C’est le cas notamment de notre agence immobilière en ligne.