1. Guide acheteur
  2. Trouver son bien
  3. Visite d'un bien immobilier : que vérifier avant d'acheter ?

Visite d'un bien immobilier : que vérifier avant d'acheter ?

Nombreux sont les futurs acquéreurs qui ne savent pas sur quoi porter leur attention lors de la visite d’un bien immobilier, encore plus lors du premier achat. Mais ne pas savoir quoi vérifier avant d’acheter peut être dangereux. Si la première impression est toujours importante, il faut creuser afin d’être sûr que le logement ne vous réserve pas de mauvaises surprises. Quartier, infrastructure, isolation, électricité, surface… Liberkeys vous a préparé la check-list à suivre pour votre achat !

L’environnement du bien

Le quartier

Connaître l’environnement du bien immobilier que l’on visite est primordial. Cela vous permet de savoir si vous pouvez vous y projeter.

Soyez attentifs à l’esprit du quartier (animé ou plutôt calme et exclusivement résidentiel), aux bruits extérieurs (routes bruyantes à proximité ou non).

Pour pouvoir apprécier tous ces éléments au mieux, vous pouvez venir voir le quartier à différentes heures de la journée.

En matière d’urbanisme, vous pouvez également vous rendre à la mairie pour consulter le PLU (plan local d’urbanisme). Cela vous permettra de connaître tous les projets de construction prévus près de votre futur bien immobilier.

Si vous souhaitez réaliser des travaux extérieurs dans le bien immobilier que vous visitez (changement de volets, ravalement de façade, véranda…), il vous est conseillé de vérifier le règlement d’urbanisme. De cette façon, vous pourrez vérifier avant d’acheter que des règles d’harmonisation du quartier ne viennent pas interdire certains de ces travaux.

Les infrastructures

Lorsque l’on achète une maison ou un appartement, il est aussi important de connaître toutes les infrastructures qui l’entourent. Faites le point sur les commerces (supermarchés, bureaux de poste, banques, pharmacies…) ainsi que sur les écoles à proximité.

Les transports / voies de communication

Autre point important, et tout particulièrement dans les grandes villes : les transports en commun. Regardez s’il existe un réseau de transports qui passe à proximité du bien et à quelle fréquence l’arrêt est desservi.

Si vous avez une voiture, pensez également à son stationnement. Y-a-t-il un emplacement prévu dans le bien (place de parking, garage, cour…) ? Si non, les places de parking dans les rues avoisinantes sont-elles payantes ou gratuites ? Quel est le prix d’une location de place de parking mensuelle dans le quartier ?

Si l’environnement du bien possède peu d’infrastructures et est situé en pleine campagne, sans transports en commun à proximité, il est aussi important de vérifier la présence de grands axes routiers pratiques à proximité.

La copropriété / le voisinage

Ce point s’adresse principalement aux personnes qui souhaitent acheter un appartement. En effet, dans ce type de bien, vous devez partager les parties communes (et les frais attachés) avec le reste des habitants de l’immeuble. Regardez donc si les parties communes sont en bon état ou si des travaux semblent à prévoir. Renseignez vous également sur les charges de copropriété.

De manière générale, que vous visitiez une maison ou un appartement, essayez d’étudier au maximum tout ce qui se rapporte au voisinage et les nuisances sonores associées (mauvaise isolation, vis-à-vis…).

Les caractéristiques intrinsèques du bien

Isolation

L’isolation est un point important. Un logement mal isolé, en plus de ne pas être agréable à vivre et d’avoir un mauvais impact énergétique, peut être un vrai gouffre financier.

Le plus simple pour s’assurer de l’isolation lors de la visite du bien est de demander le Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Ce diagnostic, que le propriétaire doit obligatoirement fournir lors de toute vente immobilière, mesure la consommation énergétique d’un logement.

Si le diagnostic est mauvais, il y a de fortes chances pour que les dépenses de chauffage soient fortes. Cela veut dire que l’isolation est potentiellement mauvaise.

Réseaux

Comme pour l’isolation du logement que vous visitez, le plus simple pour appréhender les réseaux gaz et électricité du logement est de se référer aux diagnostics obligatoires.

Le diagnostic électricité est obligatoire pour la vente de tous les logements de plus de 15 ans. Il vous permettra d’être sûr que les installations sont aux normes et d’en savoir un peu plus sur leur fonctionnement. Il en va de même pour le diagnostic gaz, si le logement possède des installations de ce type.

Au niveau de l’assainissement, renseignez-vous également sur la localisation de la fosse sceptique et éventuellement sur la dernière vidange réalisée.

Toiture et charpente

Si vous achetez une maison, il peut également être intéressant de vérifier avant d’acheter le bon état de la toiture (présence de coulures qui indiquerait des fuites, mauvais entretien…). C’est une étape relativement difficile lorsque l’on n’y connait pas grand chose et il peut donc être bon de venir avec un professionnel.

Idem, si vous achetez une maison et que la charpente est en bois, il peut être judicieux de jeter un coup d’oeil aux combles lors de la visite si elles sont accessibles. Vous pourrez alors vérifier avant d’acheter l’état général du bois (Est-il sain ? Y-a-t-il des termites ?).

Surface et les caractéristiques du bien

  • Gros oeuvre : Soyez très vigilant à l’état général du bien en matière de gros oeuvre. Vérifiez les fissures dans les murs, et ouvrez les fenêtres afin de constater que tout est en bon état. Pensez aussi à attester de la qualité des matériaux et de la porte d’entrée.
  • Murs porteurs : Si vous envisagez de réaliser des travaux, regardez quels sont les murs porteurs. En effet, vous ne pourrez pas abattre n’importe quel mur pour d’éventuels travaux de réaménagement. Il est donc important de le vérifier avant d’acheter.
  • Surface au sol et hauteur sous plafond : Soyez sûr que vous ne vous sentez ni trop à l’étroit ni trop à l’aise dans le logement en étudiant sa surface et sa hauteur sous plafond. Pensez aussi à imaginer vos meubles dans les pièces pour voir s’ils s’y logeraient facilement.
  • Orientation du bien : Les pièces principales sont-elles exposées au Sud ? Cette question est également importante pour les biens disposant d’une terrasse ou d’un jardin et se doit d’être un point à vérifier avant d’acheter.
  • Luminosité : Visitez toujours le bien en plein jour afin de voir si le logement est suffisamment lumineux.
  • Humidité : Soyez attentif à tout ce qui pourrait trahir une certaine humidité ambiante, notamment dans les pièces d’eau.