1. Guide acheteur
  2. Offre d'achat
  3. Comment faire une offre d’achat ?

Comment faire une offre d’achat ?

Lorsque vous souhaitez acheter un bien immobilier, vous êtes en concurrence avec d’autres acheteurs. Après avoir visité un bien, si vous souhaitez l’acheter, vous devez faire une offre d’achat. L’offre d’achat est un document qui vous engage auprès du vendeur si celui-ci accepte les conditions que vous avez inscrites. Le vendeur peut refuser votre offre d’achat.

À quoi sert l’offre d’achat ? Comment la rédiger ? Quels sont les détails à ne pas oublier ? Dans cet article, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur les offres d’achat.

Définition de l’offre d’achat ?

L’offre d’achat est un document rédigé par un acheteur pour proposer d’acheter un logement à un vendeur. Le prix proposé par le potentiel acquéreur peut être plus faible que le prix annoncé par le vendeur. Si le prix proposé est celui du vendeur, alors celui-ci ne peut qu’accepter l’offre d’achat.

Avant de faire une offre d’achat

L’offre d’achat est un document qui engage l’acheteur auprès du vendeur. Il faut donc bien réfléchir avant de le rédiger afin d’être sûr de proposer une bonne offre et de bien se protéger.

La 1ère étape est de bien vérifier la valeur du bien immobilier que vous souhaitez acheter.

Pour évaluer correctement la valeur du bien, renseignez-vous sur le prix moyen du marché dans la ville, puis dans le quartier du bien immobilier.

Dressez une liste des aspects positifs et des aspects négatifs du bien : besoins de travaux, état du système électrique, orientation de la maison, système de plomberie…

Comment rédiger une offre d’achat ?

Il n’y a pas de formalisme particulier pour la rédaction d’une offre d’achat, mais votre document doit contenir un certain nombre d’éléments importants :

  • Le prix d’achat du bien immobilier : Probablement l’élément le plus important. Votre prix doit être justement estimé et justifié pour convaincre le vendeur de l’accepter.
  • Les modalités de réponse du vendeur pour confirmer l’offre, faire une contre-proposition ou la refuser. Cela peut être par lettre recommandée avec accusé de réception ou par voie d’huissier.
  • Votre délai de rétractation : Il est généralement de 7 jours.
  • La durée de validité de l’offre : Elle est généralement entre 5 et 14 jours. Si le vendeur ne vous donne pas de réponse dans cette période, alors l’offre n’a plus de valeur.
  • Le moyen de financement pour l’achat du bien.
  • La description du bien : superficie, agencement des pièces…

Il faudra aussi inscrire dans l’offre d’achat que :

  • La vente ne sera définitive qu’après la signature de la promesse de vente
  • L’offre d’achat sera annulée si le vendeur ne l’accepte pas dans le délai stipulé.

Les clauses suspensives

L’offre d’achat vous engage en tant qu’acheteur, il est donc important de vous protéger. En effet, vous rédigez parfois cette offre très tôt dans votre parcours d’achat et vous pouvez encore avoir des doutes sur certains points. Il faut donc que vous ajoutiez des clauses suspensives dans votre contrat pour pouvoir annuler la vente en cas de problème majeur.

Ces clauses peuvent être : l’obtention d’un prêt, le montant des travaux que vous pensez effectuer… Les clauses suspensives seront celles que vous mettrez ensuite de votre compromis ou promesse de vente.