1. Guide acheteur
  2. Offre d'achat
  3. Le compromis de vente est-il obligatoire ?

Le compromis de vente est-il obligatoire ?

Le compromis de vente est une étape importante dans le processus d’achat d’un bien immobilier. Après avoir trouvé le bien de vos rêves, vous entrez dans la phase de négociation avec le vendeur. Puis une fois un accord trouvé, vous entrez dans la phase d’avant-contrat : vous devez signer un compromis ou une promesse de vente. Le compromis de vente est-il obligatoire ? Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ? Cet article va répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sue le compromis de vente.

Qu’est-ce qu’un compromis de vente ?

Le compromis de vente est un contrat d’avant-vente qui précède la signature de l’acte authentique devant un notaire. Il a lieu après que vous ayez effectué une offre d’achat ou que vous ayez accepté la contre-proposition proposée par le vendeur.

Cet avant-contrat a pour objectif de préparer la vente, mais le vendeur et l’acheteur s’engagent quand même sur certains points.

Le compromis de vente doit-il être signé obligatoirement devant un notaire ?

Le compromis de vente ne doit pas obligatoirement être signé devant un notaire. En effet, il peut être signé simplement entre les deux particuliers qui souhaitent effectuer une vente. On parle alors de signature de compromis de vente sous seing privé. Dans la plupart des cas, la signature s’effectue pourtant devant un notaire. Le compromis de vente a une valeur de contrat au niveau juridique et cela rassure le vendeur et l’acheteur d’avoir un contrat rédigé par un professionnel.

Le notaire est là pour expliquer son fonctionnement et vous conseiller, acheteur comme vendeur, afin d’éviter tout potentiel conflit lors de la transaction immobilière.

Si une des deux parties ne respecte pas les termes du contrat, alors l’autre peut l’attaquer en justice. L’intérêt de signer son compromis de vente devant un notaire prend alors tout son sens.

Quelles sont les alternatives au compromis de vente ?

Même si légalement le compromis de vente n’est pas obligatoire, en pratique il y a toujours une signature d’un avant-contrat. En revanche, cet avant-contrat n’est pas toujours un compromis de vente. En effet, vous pouvez tout à fait opter pour la promesse de vente. C’est l’alternative la plus commune au compromis de vente. Sa différence majeure avec le compromis de vente est qu’elle n’engage que le vendeur à effectuer la vente. En tant qu’acheteur, vous êtes donc beaucoup plus libre.

N’hésitez pas à consulter notre guide sur la promesse de vente avant de vous engager dans la rédaction de cet avant-contrat.