1. Guide acheteur
  2. Financer son projet
  3. Comment trouver le meilleur financement pour son projet d'achat immobilier ?

Comment trouver le meilleur financement pour son projet d'achat immobilier ?

Vous êtes sur le point de réaliser votre projet d’achat immobilier mais ne savez pas comment le financer ? Apport personnel ou prêt immobilier, pas de panique, nous répondons à toutes vos questions.

Quels sont les frais sous-jacents à un achat immobilier ?

Lorsque l’on prévoit d’acheter un bien immobilier, on ne pense pas toujours à tout ce que cela peut impliquer financièrement. Le budget d’une acquisition immobilière ne comprend pas que le prix du bien.
En effet, des frais supplémentaires augmentent le montant global de la transaction.

Voici donc les frais à considérer :

  • Les frais de notaire
  • Les frais d’agence si vous faites appel à un agent immobilier
  • Les frais liés à l’emprunt si vous décidez d’avoir recours à un crédit immobilier
  • Les taxes dues pour le logement acheté
  • Les charges de copropriété
  • Les éventuels travaux
  • Les frais de déménagement
  • Les impôts locaux

Alors pour faire face à toutes ces dépenses, plusieurs options s’offrent à vous pour financer votre achat immobilier.

Financer son achat immobilier grâce à son épargne

Recourir à l’épargne pour financer son achat immobilier est toujours très intéressant car beaucoup moins coûteux qu’un prêt immobilier. Cependant nous vous conseillons de ne pas consacrer l’intégralité de celle-ci à l’achat d’un bien immobilier. Que ce soit pour d’autres placements, d’autres projets ou simplement pour faire face aux imprévus de la vie, conserver une partie de son épargne est souvent plus judicieux.

Libre à vous donc de décider la partie de votre achat que vous financerez grâce à votre épargne.

Prendre un crédit immobilier, faut-il se lancer ?

En France, plus de la moitié des achats de logement se financent à crédit. Il en existe une multitude et certains seront plus adaptés que d’autres à votre situation. Pour savoir vers lequel se tourner, n’hésitez pas à nous demander conseil. En effet, nos partenaires étudieront votre dossier et définiront le crédit qui vous correspond le mieux.

Quels sont les différents types de crédit ?

Les prêts immobiliers peuvent vous être attribués pour tout type d’acquisition immobilière : résidence principale, secondaire ou tout simplement locative. On distingue notamment les prêts bancaires des prêts d’aide à l’accession.

Les prêts bancaires

  • Le prêt amortissable : C’est le prêt auquel souscrivent la plupart des Français. La mensualité payée par celui qui emprunte contient à la fois une partie du capital emprunté et les intérêts dus. Le prêt est totalement remboursé à la dernière échéance.
  • Le prêt In Fine : C’est un prêt dit non amortissable. Le capital emprunté n’est pas remboursé par mensualités mais en intégralité lors de la dernière échéance.
  • Le prêt relais : C’est aussi un prêt non amortissable. Il est destiné aux acquéreurs ayant mis, ou sur le point de mettre en vente un bien immobilier. La banque avance l’acquéreur le temps que la vente de l’ancien logement ait été conclue.

Les prêts d’aide à l’accession

  • Le prêt accession sociale (PAS) : Le PAS est accordé sous conditions de ressources aux emprunteurs. Il permet de financer la totalité du bien mais aussi certains frais annexes. Le gros plus ? Il ouvre le droit aux APL et l’accès à des frais réduits.
  • Le prêt conventionné (PC) : Contrairement au prêt accession sociale, il est sans condition de ressources. Il ouvre cependant lui aussi l’accès aux APL et à des réductions.
  • Le prêt à taux zéro plus (PTZ) : Le PTZ est accordé sous conditions de revenus à tout acquéreur n’étant pas propriétaire de son domicile actuel. Il ne couvre généralement pas la totalité de l’opération et est remboursable sans intérêts.
  • Le prêt épargne logement (PEL) : Le PEL est accessible à tout acquéreur souhaitant réaliser une transaction immobilière au titre de sa résidence principale. Le PEL a l’avantage d’être accessible à tous à condition d’avoir un Plan Épargne Logement ou un Compte Épargne logement.
  • Le prêt action logement : Le prêt action logement concerne les salariés des entreprises industrielles ou commerciales d’au moins 10 salariés. Il consiste à financer 30% de l’achat d’une résidence principale.

Préparer son plan de financement

Vous l’aurez compris, avant de choisir le parfait moyen de financement pour votre achat immobilier, il est important de préparer son plan de financement. Il vous permettra d’avoir une vision plus précise des dépenses auxquelles vous allez devoir faire face mais aussi des ressources dont vous disposez. Vous gagnerez ainsi en temps et éviterez toute mauvaise surprise.